Bonjour à tous,

Je me permets de vous proposer dans ces pages quelques unes de mes "productions". Il vous est loisible de les lire et de les commenter.

"Mini nouvelles" reprendra des textes courts sur des thèmes variés, une sorte de "pause-café" pour ceux qui aiment les lectures rapides.

Par facilité, je posterai le week-end et vous informerai ici des nouveautés.

Nouvelle publication du 17/09/2016 dans "Mini nouvelles" : "Vacances et plus si affinités"

Nouvelle publication du 10/06/2017 dans "Mini nouvelles, suite" : "Rite et mérite"

Nouvelle publication du 04/03/2017 dans "Tranches de vie" : "Débordée !"

Nouvelle publication du 21/01/2017 dans "Fable" : "Avent"

Nouvelle publication du 22/04/2017 dans "Réflexions" : "Et si..."

Nouvelle rubrique : "Belgicismes" : Lettre T (partie 6) (mise à jour le 31/05/2014)
 
Nouvelle page du 06/05/2017 : "Tout est permis"

Nouvelle page du 13/05/2017 : "Amour très net"

Nouvelle page du 27/05/2017 : "Le jardin"





Crée le 14/09/2013
Prénom : Delphine
Ville : Mouscron

Sites préférés :
Aucun site préféré

Échanger :
Ajouter à mes amis Ajouter à mes amis
Ajouter à mes préférés Ajouter à mes préférés
Envoyer un message Envoyer un message

 

Nativité 2.0


Image du site plumedecouscous



Juste avant que mes yeux ne se ferment, sur mes rétines se fixe l’image du Père Noël qui orne la fenêtre de notre chambre. Mon épouse adore décorer toute la maison aux couleurs de Noël. Nous sommes le vingt-quatre décembre et mon estomac peine à digérer les huitres et la bûche au café de ma belle-mère.

 

 

Un froid glacial me parcourt l’échine et me tire d’un rêve aux relents de cauchemar. Je suis en chien de fusil, au bord d’une route de terre éclairée par la pleine lune. Je me lève d’un bond et observe les alentours, le cœur battant et le cerveau en ébullition. Mais où suis-je ? Je retire mon portable de la poche de mon pantalon de pyjama (oui, je dors avec mon téléphone, on ne sait jamais !). J’effleure l’écran dont la lumière artificielle me rassure et demande :

 

– Siri® !

– Que puis-je faire pour vous ?

– Dis-moi où je suis.

– Vous vous trouvez dans le village de Bethléem, en Israël.

– Comment suis-je arrivé ici ?

– Je ne possède pas les données nécessaires pour vous répondre.

– Quel jour sommes-nous ?

– Nous sommes le vingt-quatre décembre zéro.

– Zéro quoi ?

– An zéro.

– C’est impossible !

– Impossible n’est pas Apple®.

 

            Me voilà transporté plus de deux mille ans en arrière, la nuit de la nativité. Je dois devenir dingue à force d’écouter des confessions tordues toute la journée (je ne suis pas prêtre protestant mais psy). Que faire ? Il fait froid et il me faut trouver un abri. Je vois une lumière blafarde émaner d’une cabane au bout de la route. Je marche en sa direction et frappe à la porte. Un homme à la longue barbe vient m’ouvrir.

 

– Vous êtes docteur ?

– Si on veut.

– Entrez vite ! Ma femme doit accoucher.

– Vous ne vous prénommeriez pas Joseph ?

– Si.

 

            Il me pousse jusqu’à une jeune femme, allongée sur la paille, qui halète en émettant de petits gémissements tout en tenant son ventre rond, au bord de l’explosion. Je me tourne vers Joseph :

 

– Désolé mais je ne suis pas gynéco.

– Et moi je suis charpentier. Regardez mes mains, elles sont pleines d’échardes.

– Et les miennes pleines de morve de mes patients !

 

            La femme parturiente se met à hurler.

 

– Bon, je devrais me débrouiller, avec tous les épisodes de Baby Boom que j’ai regardés avec ma femme !

 

            J’encourage les efforts de Marie, Vierge de son état (bien que cela vienne en contradiction avec sa grossesse mais vous connaissez l’histoire des voies du Seigneur !). Finalement, un bébé fraie son chemin entre les jambes de sa mère. Je m’adresse à Joseph :

 

– Donnez un morceau de votre robe. C’est votre enfant, tout de même !

– Justement à ce propos…

– Pas le temps pour une séance et je suis hors de prix.

 

            J’emmitoufle le nouveau-né dans le bout d’étoffe et le dépose dans les bras de Marie.

 

– Voici Jésus, ton enfant.

– Comment connaissez-vous son prénom ?

– J’ai lu la Bible.

– C’est quoi la Bible ?

– Une très longue histoire !

 

            Pendant toute la nuit, je vois défiler des bergers et même les fameux rois mages. Je les observe remettre leurs présents solennellement au bébé qui dort tranquillement.

 

– De l’encens, de la myrrhe et de l’or. C’est sympa, les mecs. Mais il aurait mieux valu investir dans des couches, du lait et des grenouillères.

– Qui es-tu, étranger en guenilles ?

– Ce ne sont pas des guenilles, c’est un pyjama.

– Une mode d’une autre contrée ?

– Et d’un autre temps. C’est trop long à expliquer. Je suis désolé mais je tombe de fatigue. Un accouchement, c’est difficile, vous savez.

 

            Je me retire dans le fond de l’étable, juste à côté du bœuf et de l’âne qui me regardent comme un chien dans un jeu de quilles. Mes paupières se ferment instantanément.

 

           

            Ce sont les cris de ma fille qui me tirent de mon sommeil.

 

– Papa, papa ! Le Père Noël est passé !

 

            La vision encore trouble, je descends jusqu’au sapin. Ma petite Marie se rue avec empressement sur son cadeau. Mon regard tombe sur la crèche posée sur un guéridon. Un détail m’intrigue et j’en fais part à mon épouse qui vient de nous rejoindre dans le salon :

 

– C’est qui ce personnage en pyjama à côté de l’âne ?

– Mais c’est le mendiant, voyons ! On dirait que tu n’as jamais vu une crèche de ta vie.

– Celui qui a accouché Marie !

– N’importe quoi ! Il était trop bête pour cela.

– Il a tout de même fait trois ans d’études.

– Qu’est-ce que tu racontes ?

– Laisse tomber. Tu es sûre que les huitres étaient fraîches hier soir ? 



[ Ajouter un commentaire ajouter un commentaire ]       [ Aucun commentaire aucun commentaire pour le moment ]


Vous pouvez me joindre par mail  : shamballa63@yahoo. fr


Rejoignez la page Facebook de mon roman :

https://www.facebook.com/pages/Jambe-en-lair/336791866442428


N'hésitez pas à partager mon blog avec vos amis via Facebook, twitter ou autre en copiant le lien

www.yagoa.fr/plumedecouscous


Une petite vidéo pour me découvrir :




A bientôt !