Balade sur le lac d’Annecy : 35km/h de moyenne sur mon compteur de vélo

Le jour où j’ai eu envie de faire une balade sur le lac d’Annecy, j’ai décidé d’y aller à vélo, parce que j’adore me déplacer ainsi. J’ai d’ailleurs eu l’idée d’installer un compteur sur le mien. Appareil d’une grande utilité, il n’est pourtant pas connu de tous les cyclistes. Est-ce également votre cas ? Si oui, ici, je vous en dis plus ici.

Compteur à vélo : les différents types

Le compteur à vélo est également connu sous la dénomination d’odomètre. Il s’agit en réalité d’un appareil électronique qui est destiné au calcul de la distance parcourue et de la vitesse du cycliste. Il en existe trois différents types :

  • Le compteur sans fil : ce type de compteur à vélo est le plus répandu. Son alimentation se fait à partir de piles et d’une batterie. Assez facile à installer, son autonomie est plutôt bonne ;
  • Le compteur avec fil : l’installation de ce type de compteur à vélo est un peu plus compliquée que celle des autres. Toutefois, même si son design n’est pas très esthétique, il est réputé pour sa rapidité à transmettre les données ;
  • Le compteur GPS : ce type de compteur à vélo est sans aucun doute le plus facile à installer. Généralement, il émet une voix de synthèse afin de mieux orienter le cycliste.

Compteur à vélo : les avantages

Un compteur à vélo vous permet de connaître avec exactitude l’évolution de vos performances en tant que cycliste. Ainsi, grâce à lui, vous pourrez par exemple avoir une idée de la vitesse à laquelle vous roulez ou de la distance que vous effectuez.

En outre, les compteurs à vélo qui disposent d’un GPS garantissent la sécurité des personnes qui en font usage en leur indiquant par exemple les directions à emprunter en terrain connu. Par ailleurs, ils sont vraiment très pratiques et leurs prix sont généralement assez accessibles. Ils sont en plus très faciles à utiliser.

les différentes fonctions

Les compteurs à vélo sont dotés de plusieurs fonctions qui peuvent varier selon la marque et le modèle. Toutefois, ils déterminent de façon générale :

  • La température ;
  • La fréquence cardiaque : elle peut aller de 60 à 100% et elle permet de connaître l’intensité de son activité physique ;
  • La vitesse : elle aide le cycliste à avoir une idée de son endurance et du temps effectué sur son trajet ;
  • La fréquence de pédalage.

 

Pour revenir sur mes derniers articles, tu peux te rendre ici !