bonne fraiseuse

Comment fabriquer une fraiseuse?

En tant que bricoleur ou modéliste, vous aviez sans doute déjà songé à fabriquer vous-même votre fraiseuse pour différentes raisons: les modèles en vente sont trop petites ou trop grandes à votre goût, elles ont des courses assez réduites ou un moteur pas assez puissant ni rapide pour fraiser dans les espaces assez petits, ou encore elles coûtent trop chères etc. De plus, fabriquer une fraiseuse ne requiert pas beaucoup de professionnalisme. Et avec une fraiseuse fabriqué par vos soins, vous êtes sûr d’obtenir le modèle qui vous convient le mieux. Voici un article qui tentera de vous présenter des informations susceptibles de vous aider si vous voulez construire vous-même votre fraiseuse.

La fabrication de la table croisée

Pour fabriquer les éléments de guidage linéaire de la machine, vous avez le choix entre utiliser des axes sur paliers ou des douilles à billes, des glissières carrées ou d’une glissière à queue d’aronde.La première solution serait la plus simpliste et la plus précise à cause du fléchissement des axes mais présente le désavantage de ne pas être compatible avec une machine «lourde». La seconde solution serait idéale pour ceux qui recherchent la rapidité. La troisième, quant à elle semble être la solution universelle pour  les modèles de fraiseuses professionnelles mais requiert le fraisage d’une queue d’aronde. Pour fabriquer, cette dernière, vous devez coller ensemble six brins de sections triangulaires de cannes à mouches en bambou refendu. Notez que ces brins doivent être taillés suivant un gabarit composé de deux réglettes métalliques muni d’un chanfrein de 30° d’inclinaison par rapport à la face verticale sur chaque rebord. En continuant le chanfrein sur toute la profondeur du gabarit, on a finit de fabriquer une des quatre pièces qui forment la queue d’aronde? Il suffit de recommencer l’opération avec trois fois pour compléter la queue d’aronde.

A lire aussi : Choisir son aspirateur à feuille

Montage du corps de la fraiseuse

Avant tout, il convient de préciser qu’un glissement parfait résulte des angles de glissières bien rabattues de 0,5 à 1 mm. Elles doivent également être taillées ensemble pour gagner plus de temps.Puis, vous devez les assembler côte à côte sur un panneau MDF épais ou un plan de travail mélaminé d’une épaisseur de 40 à 60 mm. Vous devez ensuite placer les deux barres sur ce dernier et les fixer entre des pièces en bois à l’aide d’un serre joint. Après, maintenez horizontalement les deux barres avec des presses en C .Mettez alors deux cales sous la lime douce pour faire le réglage, n»hésitez pas à recourir à l’usage de la colle pour maintenir la précision. Sur ce site web vous pouvez comparer les fraiseuses. Percez ensuite deux trous à 5,5 mm des bords. Percez ensuite le plan de travail pour fixer les barres lors du fraisage.

A voir également : la page wikipédia sur les fraiseuses

Fabrication de la table croisée et de la colonne

La table croisée est composée d’une table,d’un chariot et d’une base en mélamine ou MDF selon votre choix qui seront montées en superposés. On placera sur le dessus de la table deux  méplats d’acier pour former les rainures en T. La base sera placée sur un socle résistant.  Après, il faut visser trois ou quatre plaques formant un U sur la base de la table. Fixez ensuite deux queues d’aronde sur le chariot pour pouvoir guider le réglage de la perceuse.