Comment ne pas se perdre en randonnée ?

Il arrive que vous ayez besoin d’aspirer de l’air pur ! La randonnée est le moyen parfait pour le faire. Toutefois, l’une des difficultés rencontrées fréquemment est de ne plus reconnaitre son chemin. Même le meilleur randonneur peut par inattention s’y perdre pour quelques minutes. Ne pas se perdre est la conséquence de prévisions par le randonneur. Si vous vous demandez comment faire, alors soyez les bienvenus. Vous êtes au bon endroit.

Se renseigner sur son itinéraire

Une randonnée diffère d’une exploration maritime. Tel Christophe Colomb ayant découvert l’Amérique, l’explorateur est sans itinéraire prédéfini. Ce n’est pas le cas du randonneur. Il a connaissance que sa randonnée se fera d’un point A à un point B. Pour ce faire, il doit s’attribuer des informations sur son trajet. Cela lui permettra de noter des points de repère manifestes. Pas d’improvisation en randonnée. Le randonneur doit donc être bien informé sur le circuit à pratiquer. Les informations peuvent avoir diverses provenances. Ça peut être les informations fournies par un proche parent qui a maîtrisé ledit circuit. Pour plus de fiabilité, les informations peuvent provenir des offices de tourisme. Vous pouvez aussi en trouver une multitude sur le Net. Dans la préparation de tous projets, les détails sont les clés de la réussite. Les intersections, les affiches, les croisements ou un site touristique sont tous exploitables. À chaque détail, son rôle primordial. Ne manquez pas de faire précéder une randonnée de groupe à celle solitaire. Cela vous cristallisera des détails clés dans votre mémoire.

Savoir utiliser les instruments de l’orientation

GPS de randonnée

Des outils vous permettent de vous porter assistance en cas de perte de direction. Néanmoins, il faut savoir les utiliser pour pouvoir jouir de leur aide. Certains d’entre eux sont communs à l’orientation de plein air. Ce sont la boussole et la carte topographique. D’autres par contre ont des spécificités qui les rendent nécessaires à une randonnée. Il en est ainsi des cartes IGN disponibles en magasin. Il en est de même des cartes des circuits disponibles auprès des offices de tourisme. Savoir utiliser ces instruments est même vitale au cours d’une randonnée. Ils permettent de retrouver facilement son chemin en toute circonstance. Par ailleurs, la modernité nous dote d’une autre méthode efficace. Il s’agit du balisage : l’ensemble des panneaux de signalisation qui vous permettent de ne pas vous perdre. Il vous assure la parfaite connaissance de la direction et des contours du circuit choisi. Le balisage des parcours de randonnée est fait de numéro et de couleurs – lire aussi : Longridge Tri Cart vs Clicgear Rovic RVIC, lequel choisir ?

S’offrir les outils numériques nécessaires

Les outils technologiques sont parfois très avantageux. Dans des situations complexes, ils permettent de retrouver son chemin sans difficulté. C’est l’exemple du planificateur de parcours et du GPS. Le premier vous renvoie votre localisation dans le circuit choisi. Le second est inhérent pour la grande randonnée. Enfin ! Vous voici prêt pour une randonnée sans perte de direction. À vos instruments nécessaires, prêt après les informations reçues ? Randonnez.

Publié le
Catégorisé comme Sport