aerographe

On vous explique le fonctionnement d’un aérographe !

Généralement utilisé par des professionnels, l’aérographe est un instrument qui vous permet d’effectuer des dessins d’une très grande précision. Cependant, il est également possible pour des amateurs de dessin d’en faire usage.

Pour pouvoir discuter de votre passion et échanger autour de l’aérographe cliquez  ici

Dessiner avec un aérographe ne se fait pas en un tour de main. En réalité, il s’agit même d’une discipline qui s’apprend au jour le jour. Vous devez donc vous exercer pour le maîtriser. Pour cela, il faut que vous maîtrisiez son fonctionnement. Découvrez donc tout ce que vous devez savoir ici !

La gâchette

Il s’agit de l’élément principal, qui permet à l’aérographe de fonctionner convenablement. En effet, c’est grâce à la gâchette que vous serez en mesure de distribuer la peinture sur la surface à peindre. Cependant, vous devez parfaitement maîtriser l’utilisation de la gâchette, afin d’en faire un bon usage.

Si vous ne le savez pas, vous avez la possibilité d’utiliser la gâchette de l’aérographe de deux manières. Vous pouvez pousser la gâchette de façon verticale. Dans ce cas, vous serez en mesure de contrôler le débit d’air qui est propulsé par l’aérographe. Au contraire, si vous poussez la gâchette de façon horizontale, vous serez en mesure de contrôler le débit de peinture projeté par le dispositif.

Mélanger la peinture

D’une importance capitale, vous devez obligatoirement mélanger correctement la peinture que vous êtes appelés à utiliser avec quoi l’aérographe. De plus, vous avez la capacité d’utiliser n’importe quelle peinture. L’essentiel ici, c’est qu’elle soit suffisamment fluide pour passer à travers l’aérographe.

Sur le site https://le-bon-aerographe.fr vous trouverez un comparatif ainsi qu’un guide d’achat traitant de l’aérographe

C’est d’ailleurs pour cela, la majeure partie des peintres estiment qu’il serait préférable d’opter pour de la peinture acrylique. En effet, cette dernière est capable de se diluer avec de l’alcool, ce qui lui donne la propriété de rester fluide à tout moment.

Cependant, même dans le cas où vous utilisez de la peinture simple, il serait préférable de la diluer correctement, car une fois qu’elle sèche, elle constitue un obstacle à l’utilisation de l’aérographe. Elle est même susceptible d’endommager ce dernier.

Exercer une certaine pression

Pour autant qu’il vous ait été donné de comprendre, lorsque vous faites usage de votre aérographe, vous exercez forcément une certaine pression, afin de pouvoir passer correctement la peinture sur une surface donnée. Cette pression est essentiellement exercée par un composant bien précis, que l’on appelle le compresseur.

En réalité, c’est ce dernier qui se charge de contrôler le débit d’air et le débit de peinture exercé par la gâchette de l’aérographe. Néanmoins, cette pression ne doit pas dépasser une certaine hauteur. En effet, lorsqu’on fait usage d’un aérographe, il est particulièrement conseillé d’exercer une pression qui se situe entre 1 et 1,5 bar. Dans le cas contraire, vous risquerait d’endommager le dispositif.

L’entretien

L’entretien de l’aérographe est également une donnée déterminante, qui entre dans le fonctionnement de votre appareil. En effet, à chaque fois que vous finissez d’en faire usage, vous devez procéder à son entretien, afin de veiller à ce que ce dernier ne s’endommage pas. Vous devez donc vous assurer à ne laisser aucune peinture à l’intérieur.